Glossaire des termes

Bioaccumulation

Accumulation progressive de substances, telles que des pesticides ou d'autres produits chimiques dans un organisme. La bioaccumulation se produit lorsqu'un organisme absorbe une substance à un rythme plus rapide que celui auquel la substance est perdue par catabolisme et excrétion.

Lubrifiant Biosourcé

Lubrifiant dérivé d'huiles de base renouvelables et biodégradables d'origine végétale ou animale.

 

Biodégradabilité

Capacité d'un matériau à se décomposer dans le temps sous l'effet d'une activité biologique, notamment à être décomposé par des micro-organismes.

Lubrifiant Biodégradable

Huiles de base non pétrolières, esters naturels et esters synthétiques qui sont peu toxiques qui sont combinées avec des additifs spéciaux qui leur confèrent les propriétés de lubrification souhaitées tout en présentant une biodégradabilité supérieure à 60 %

 

Lubrifiants écologiquement acceptables (EAL)

Les lubrifiants écologiquement acceptables ou EAL sont des lubrifiants biodégradables et peu toxiques, et non bioaccumulables, tels que définis à l'annexe A du VGP 2013.

Hydraulique Environnementale PAO (polyalphaoléfines) (HEPR)

Fluide hydraulique biodégradable qui utilise des polyalphaoléfines et des hydrocarbures apparentés comme fluide de base. Ces huiles de base sont synthétisées à partir de dérivés du pétrole brut.

Triglycéride environnemental hydraulique (HETG)

Un triglycéride biodégradable et insoluble dans l'eau dérivé d'huiles végétales ou animales, le soja et le canola étant les sources les plus courantes.

Hydraulique Environnementale PAO (polyalphaoléfines) (HEPR)

Fluide hydraulique biodégradable qui utilise des polyalphaoléfines et des hydrocarbures apparentés comme fluide de base. Ces huiles de base sont synthétisées à partir de dérivés du pétrole brut.

 

 

Triglycéride environnemental hydraulique (HETG)

Un triglycéride biodégradable et insoluble dans l'eau dérivé d'huiles végétales ou animales, le soja et le canola étant les sources les plus courantes.

Esters hydrauliques environnementaux résistants au feu (HFDU)

Un fluide hydraulique biodégradable et résistant au feu selon la norme ISO 12922, qui utilise des esters naturels comme fluide de base.

Intrinsèquement biodégradable

Au moins 20% biodégradable selon OCDE 301B.

Lubricité

La mesure de la réduction du frottement et/ou de l'usure par un lubrifiant.

Lubrifiants à toxicité minimale/faible toxicité

Selon l'EPA 800-R-11-002 pour passer l'OCDE 201 et 202 pour la toxicité aiguë, doit être d'au moins 100 mg/L pour les fluides hydrauliques et 1000 mg/L pour les graisses, les huiles à deux temps et tous les autres lubrifiants à perte totale.

Huile de base d'ester naturel

Huile dérivée de sources végétales et utilisée en raison de sa capacité de renouvellement, de sa biodégradabilité, de sa toxicité minimale et de son pouvoir lubrifiant naturel.

Lubrifiant non bioaccumulable

Un lubrifiant est considéré comme non potentiellement bioaccumulable si l'une des conditions suivantes est remplie : il a une masse molaire supérieure à 800 g/mol ou un diamètre moléculaire supérieur à 1,5 nm ; il a un log Koe inférieur à 3 ou supérieur à 7 ; ou il a un FBC mesuré inférieur à 100 L/Kg (Commission européenne, 2004).

OCDE 301B

Est une norme de test de biodégradation aérobie qui introduit un matériau dans un inoculum dans un environnement fermé et mesure la biodégradation du matériau par le dégagement de CO2.

PAO

La polyalphaoléfine est de loin l'huile de base synthétique majeure la plus couramment utilisée dans les lubrifiants industriels et automobiles. C'est un hydrocarbure synthétique (SHC) qui imite la meilleure structure hydrocarbonée (ramifiée) trouvée dans les huiles minérales. Les PAO sont largement utilisés dans les fluides automobiles ainsi que dans les huiles hydrauliques, pour engrenages et roulements, fonctionnant dans des climats extrêmement froids ou des applications chaudes. Ils sont également utilisés comme fluides de base dans certaines graisses à large plage de températures. Les polyalphaoléfines ont également une résistance au feu et une biodégradabilité médiocres.

Facilement biodégradable

Plus de 60 % biodégradable en 28 jours selon OCDE 301B.

Ester synthétique

Les esters synthétiques appartiennent à la catégorie API des fluides du groupe V. Ces esters sont synthétisés par réaction d'un acide carboxylique et d'un alcool. Les huiles de base du groupe V sont définies par l'API comme tout autre type d'huile autre que les huiles minérales ou les lubrifiants PAO.

Lubrifiant sans lustre

Lubrifiant contenant des additifs spéciaux pour disperser l'huile déversée sur l'eau plutôt que de rester sur la surface de la colonne d'eau sous forme de lustre. Cela favorise également une biodégradation plus rapide de l'huile s'il s'agit d'un lubrifiant biosourcé.

Stabilité au cisaillement

Est une mesure de la résistance d'une huile au changement de viscosité, causé par l'huile soumise à une contrainte mécanique ou à un cisaillement. Le résultat de cette contrainte mécanique est une diminution de la viscosité, ou amincissement.

Programme USDA Bio Preferred

Géré par le département américain de l'Agriculture (USDA), l'objectif du programme BioPreferred est d'augmenter l'achat et l'utilisation de produits biosourcés. Le programme BioPreferred a été créé par le Farm Bill de 2002 et réautorisé et étendu dans le cadre de la loi agricole de 2014 (le Farm Bill de 2014). L'objectif du programme est de stimuler le développement économique, de créer de nouveaux emplois et de fournir de nouveaux marchés pour les produits agricoles. Le développement, l'achat et l'utilisation accrus de produits biosourcés réduisent la dépendance de notre pays à l'égard du pétrole, augmentent l'utilisation de ressources agricoles renouvelables et contribuent à réduire les impacts négatifs sur l'environnement et la santé.

Permis général de navire (VGP)

Le 19 décembre 2013, le permis général de navire (VGP) révisé a été délivré par l'Environmental Protection Agency (EPA) aux États-Unis d'Amérique. Le VGP exige l'utilisation de lubrifiants écologiquement acceptables (EAL) dans toutes les interfaces huile-eau (par exemple, joints de tube d'étambot, joints de propulseur) sur tous les navires marchands de 79 pieds ou plus qui naviguent dans les eaux côtières et intérieures des États-Unis - à moins que techniquement infaisable.

Viscosité

Est une mesure de la friction interne d'un fluide. C'est la propriété physique la plus importante d'un fluide dans le cadre de la lubrification. La viscosité d'un lubrifiant varie avec la température et la pression et, dans certains cas, avec la vitesse à laquelle il est cisaillé.

Indice de viscosité (IV)

Est une mesure arbitraire et sans unité du changement de viscosité avec la température, principalement utilisée pour caractériser le comportement viscosité-température des huiles lubrifiantes. Plus le VI est bas, plus la viscosité est affectée par les changements de température.

Vous ne voyez pas votre question ?

Faites le nous savoir! Notre équipe d'experts est prête à répondre à vos besoins uniques en matière de produits ou d'industries.

Nom*

fr_FRFrench
Partagez ceci